Conduire une voiture en Belgique : mon expérience

La conduite n’est jamais pareille dans tous les pays. Bien que les règles du Code de la route puissent se ressembler, il y a des particularités propres à chaque pays. La Belgique ne fait pas exception à cette règle. La conduite dans ce pays se caractérise par une régionalisation d’un fragment du Code de la route.

Les étrangers ou visiteurs en Belgique sont confrontés à différentes règles et au mauvais état des routes. Nous avons réuni quelques informations utiles pour une bonne conduite en Belgique.

Voici un site spécialisé dans les accessoires voiture : le-petit-garage-en-ligne.fr/

Les essentiels du Code de la route belge conduire en belgique

Les éléments primordiaux de celui-ci sont :

  • Une conduite à droite
  • Sauf suggestion ou recommandation contraire, la priorité de droite est applicable
  • À l’avant comme à l’arrière, la ceinture de sécurité est obligatoire
  • La limite de vitesse varie suivant la région : Flandre (30, 50, 70 km/h) — Bruxelles/Wallonie (90 km/h) — limite max (120 km/h)
  • Le taux d’alcool dans le sang ou alcoolémie autorisée est de 0,005 %
  • L’Âge minimum pour être autorisé à conduire un véhicule est de 18 ans

Les documents et équipements obligatoires

Un conducteur en Belgique doit posséder certains équipements et documents selon le Code de la route belge. Il s’agit de :

  • Le gilet réfléchissant
  • Le triangle de signalisation
  • L’extincteur
  • Le permis de conduire (européen ou international)
  • La trousse de premiers secours
  • La certification d’immatriculation et la carte d’assurance
  • L’identification du pays d’origine doit être incorporée à l’immatriculation ou située à l’arrière du véhicule
  • L’attestation d’utilisation de la voiture d’un tiers

Les panneaux de direction

Le Code de la route belge est voisin au code français, mais avec quelques dissemblances. Les panneaux de direction belge ont des spécificités. Ceux de couleur verte indiquent l’autoroute tandis que ceux de couleur bleue indiquent la route. Par ailleurs, les noms des villes sont transcrits en néerlandais en Flandre.

Pour toutes les infos sur l’éthylotest : securite-routiere.gouv.fr

L’encouragement de l’écoconduite

Pour protéger son écosystème, le gouvernement belge a mis en place des systèmes pour empêcher les conducteurs de gaspiller du carburant. Il est donc proscrit d’appuyer de manière répétitive la pédale du véhicule quand vous êtes en stationnement ou au point mort. En outre, il est vivement conseillé à l’arrêt de ne pas faire tourner le moteur en vain.

Les droits réservés aux cyclistes

Ce n’est qu’en Belgique que vous verrez des cyclistes aller en sens interdit sans être réprimandés. En effet, ceux-ci ont le droit de rouler au milieu des voies ou de prendre certains sens interdits. Il y a au niveau de ces tracés, un panneau spécifique qui les y autorise.

Le cycliste a le droit d’emprunter la droite à un feu rouge s’il y trouve un panneau en triangle inversé. Celui-ci porte une flèche orientée vers la droite et un vélo le tout marqué en couleur jaune. Les cyclistes ont leur propre signalisation et il est interdit aux automobilistes de se garer aux périphéries des pistes cyclables.

Si tu n’est pas belge : Comment faire de bonnes frites à la belge ?

La conduite en Belgique n’est pas toujours pareille avec les autres pays européens. Le Code de la route y recèle quelques différences. Nous avons présenté les nécessaires à connaitre pour prendre la route en Belgique.

Vous aimerez aussi...